Nos actions

Toutes les actions portées par Graine de Partage ont pour vocation de lutter contre toutes les formes de discriminations, qu’elles soient physiques, sociales, culturelles, professionnelles, raciales, religieuses et tant d’autres encore.

Si l’Humain est collectif, l’Homme, la Femme, sont des êtres singuliers, précieux par ce singulier/pluriel que notre grammaire associative veut sans cesse inventer et réinventer dans chacun de ses projets. Tous ceux qui la partagent savent ce que cela signifie. Déjà hier mais encore plus demain, il y a lieu d’être actifs face aux craintes qui émanent de la méconnaissance de l’Autre. En provoquant les rencontres, en créant des partages, en sollicitant les échanges et les collaborations, Graine de Partage souhaite être vecteur de ce message ouvert au monde.

Nos actions environnementales :

Graine de Partage est née de l’implication d’une communauté scolaire dans une expérimentation à l’éducation au développement durable en 2003. C’est donc un des fondements de son histoire et un point d’ancrage de tous les projets.

Éduquer au développement durable c’est se rapprocher le plus possible de la Terre en la regardant, la cultivant, la dessinant, la respectant… C’est également regarder ceux qui y vivent, qui en vivent, les rencontrer, découvrir, partager et partager encore. C’est enfin comprendre que l’équilibre du monde passe par une meilleure répartition des richesses. En cela, la lutte contre toute forme d’inégalité de traitement est fondatrice des actions portées par l’association.

Les jardins partagés :

Graine de Partage gère 4 jardins, tous différents par l’histoire, l’emplacement, la surface mais tous adhérents à la Charte Main Verte de la Mairie de Paris, charte qui engage à pratiquer une culture vertueuse pour l’environnement et chaleureuse entre les jardiniers.

Les animations vertes :

Graine de Partage propose des animations en direction de tout public. Certaines, au croisement d’arts visuels et de développement durable sont conçues comme une rencontre avec des artistes porteurs d’idées interrogatives pour l’homme et son environnement. Les enfants sont mis en situation de produire une œuvre artistique qui porte un message social environnemental économique ou culturel sur le monde.

Certains de ces ateliers sont décrits dans un ouvrage appelé « Arts Visuels et développement durable » édité par le Canopé de Paris. Toutes les animations peuvent se partager en famille avec les adultes alors confrontés aux mêmes problématiques que les enfants.

Graine de Partage a été partenaire de l’entreprise Strass-production pour la réalisation d’un projet pédagogique autour de Frans Kracjberg. Dans le cadre d’un stage de vacances, les enfants ont découvert l’artiste, écrit des Haïkus sur le thème du respect de la forêt amazonienne, produit une œuvre d’art avec l’aide de Sergio Bello et surtout, rencontré Frans Krajberg dans son atelier… Ce travail a donné lieu à un DVD.

L’association a créé un atelier poésie autour des photographies de l’exposition « Entre’Vues »

Les balades entre jardins :

Graine de Partage propose des balades de jardin en jardin dans le 12ème, arrondissement sans doute le plus « vert » de la capitale.

Les expositions :

En partenariat avec la BRED et la mairie de Paris, Graine de Partage a conçu une exposition appelée « Entre’vues ». Celle-ci comprend 12 endroits verts du 12ème photographiés par Gil Fornet, selon un point de vue très particulier. Les 12 panneaux sont affichés sur les grilles de la résidence St Louis au 9 de la rue Moreau. Ils interpellent le passant qui cherche à en découvrir la provenance.

Nos actions sportives :

Graine de Partage n’a pas vocation à développer des activités sportives. Pourtant, le sport est sans aucun doute un des vecteurs de coopération et solidarité. Et quand il s’agit d’un sport pratiqué essentiellement par des personnes déficientes visuelles, ces notions prennent un autre regard.

Le Torball :

Le torball (se prononce « torballe ») est un jeu de ballon qui se déroule sur un terrain de 7m de largeur sur 16m de longueur. L’objectif est de lancer ce ballon dans les buts – représentés par deux largeurs du terrain – des adversaires. Pour cela le ballon est muni de grenaille ce qui le rend sonore.

Les deux équipes opposées se composent de 3 joueurs chacune. Tous portent un masque obscurcissant afin de mettre tous les participants à égalité : personne ne peut avoir recours à la vue. L’habileté des joueurs repose sur leur écoute, leur capacité à abstraire un terrain, à anticiper les mouvements des adversaires, à donner des effets lors du lancement de la balle (un peu comme au tennis) pour surprendre les adversaires, à se combiner à trois pour empêcher la balle de rentrer dans les cages, bref, cela semble simple à « première vue ».

Les animations :

Graine de Partage propose des animations ponctuelles ou régulières destinées à faire connaître ce sport. D’une durée de 2 à 3 heures, elles permettent d’assister à une démonstration, à s’essayer à des déplacements les yeux bandés, à participer à un essai. Compte-tenu du fait que la pratique de ce sport est basée sur l’écoute, les animations se déroulent dans un endroit calme.

L’association souhaite vivement faire connaître le plus largement ce sport et pour cela adapte ses animations à la structure qui l’accueille.

Les stages :

Ils se déroulent pendant les petites vacances scolaires.

Les séances durent 2 heures. Les enfants sont accueillis en deux groupes de 12 enfants maximums (6 à 8 ans ou 9 à 11ans).

Ils sont encadrés par deux animateurs, l’un des deux obligatoirement voyant, l’autre déficient visuel ou pas, pratiquant ou ayant pratiqué le sport en club.

Au-delà de la découverte de ce sport, l’objectif est de sensibiliser à la déficience visuelle au travers d’activités complémentaires (projection de film en audio description, parcours dans les yeux, jeu de Kim, découverte du braille, déplacement à la canne, etc.)

Les formations en entreprise

Graine de Partage a été sollicitée par une entreprise pour intervenir dans le cadre de formations destinées à des adultes. En collaboration avec d’autres professionnels, l’association a développé un savoir-faire dans ce domaine également.

L’objectif des formations portées par le torball est de sensibiliser les collaborateurs à la déficience en général, et plus généralement, à les amener à réfléchir sur leur positionnement par rapport aux autres. Dans l’entreprise apprendre à cerner les manques pour mieux les compenser passe par la valorisation des points positifs et par la recherche de la coopération à l’autre. Ce sont les points d’appui des actions de formation que Graine de Partage propose en mettant les collaborateurs des entreprises en situation de jouer au torball.

Nos actions culturelles

Les actions culturelles proposées par Graine de Partage visent toutes à développer les échanges, le partage. Qu’elles s’adressent aux enfants ou aux adultes, elles sont toujours conçues pour porter les valeurs de coopération et de connaissance des autres.

Quand elles se déroulent à l’école, elles font l’objet d’une attention particulière de l’équipe pédagogique de l’association, de la conception à la réalisation. Cette équipe est composée d’enseignants, ayant tous eu des parcours spécifiques passant par l’animation, le suivi d’enfants en difficulté, l’encadrement de la formation des adultes, bref, une expertise reconnue par le ministère de l’éducation nationale comme par les institutions partenaires (mairie, région, université..). Les actions menées par l’association dans le domaine culturel visent également à lutter contre toute forme de discrimination en particulier en matière de réussite scolaire.

Les animations :

Graine de Partage propose des animations ponctuelles ou des stages au carrefour d’art et de développement durable.

Les ateliers :

ARE Mairie de Paris

Graine de Partage intervient dans le cadre de l’aménagement des rythmes éducatifs de la mairie de Paris. Les ateliers proposés se déroulent dans les écoles les mardis et vendredis, en dehors des vacances scolaires, et concernent des enfants des écoles maternelles ou élémentaires.

Atelier « débat d’idées »

Animés par Anne, ces ateliers visent à mettre les enfants en situation de débattre sur des thèmes comme juste/pas juste, le beau, la liberté, l’EDD, aimer/détester…

Avec Nadia Miri, Anne Rabany a développé ces ateliers dès 1999. Elles ont ensemble écrit un ouvrage qui explique pourquoi et comment amener les enfants à pratiquer le débat philosophique. En proposant ces ateliers en temps périscolaire, Graine de Partage souhaite conduire les partenaires de l’école à s’interroger sur la manière d’amener les enfants à s’approprier leur choix. Apprendre à argumenter, questionner le monde, frotter son avis à l’autre, accepter qu’il en sorte modifié ou pas, soumettre son opinion, l’argumenter, bref. Ces ateliers visent à conduire les enfants vers le chemin d’adulte responsables, actifs dans leur choix.

Atelier « mardi, vendredi, j’ai cinéma »

Sollicité par la mairie du 12ème pour réfléchir à des ateliers en maternelle, Graine de Partage a proposé ce projet pour 2014/2015.

L’association a fait une sélection d’une vingtaine de courts-métrages tous différents par le sujet, l’origine, le traitement. Muets ou sonores, en noir et blanc ou couleur, polonais, japonais, canadien, en papier déchiré, en pâte à modeler, traités à l’aquarelle, ils ont tous matière à faire entrer les enfants dans un univers différent. L’objectif est de donner à chaque enfant un patrimoine de 4 à 6 films dont ils sauront parler parce qu’ils en maîtriseront le langage.

Atelier Scratch :

Graine de Partage a remporté un appel à projets SFR sur le thème de la programmation solidaire. Le projet consiste à proposer à des élèves de 6ème, 5ème de collège, en difficulté scolaire, de se remobiliser sur les apprentissages en découvrant la programmation avec Scratch. Programmer c’est anticiper, prévoir, mettre en réseau, tester, débugger. Dans ces ateliers, les élèves découvrent des compétences qu’ils n’actionnent pas dans le cadre de l’école. L’objectif, au-delà de la découverte de la programmation est donc de déceler des compétences, les identifier, les formaliser pour les reporter… Un véritable enjeu.

Les balades culturelles :

Les balades ont pour objectif de faire partager, le temps d’une balade historique dans un quartier de Paris, un moment de rencontre entre des personnes qui ne se croisent que peu. Les balades s’appellent « prête-moi tes yeux, je te donne le bras et associe un valide et un non valide, déficient visuel. Le valide décrit ce qu’il voit au non valide qui du coup, peut mieux comprendre les explications de Catherine, historienne de Graine de Partage. Le fait de décrire permet au valide de mieux mémoriser. Un partage gagnant/gagnant.

Les expositions culturelles :

Graine de Partage a une expertise dans le montage de projets pédagogiques à destination de tout public (adultes, enfants, jeunes ou moins jeunes). Les expositions portent toutes des messages de solidarité, de partage, de découverte

"Jour après jour, ensemble construisons demain. Demain c'est maintenant !"